La manutention manuelle et les chutes de plain-pied et de hauteur à l’origine de la plupart des accidents du travail

Le récent rapport (novembre 2015) de la branche Risques Professionnels de l’Assurance Maladie publie les chiffres de la sinistralité en 2014.

« Retour à la liste

 

Après deux années consécutives de baisse du nombre d’accidents du travail (AT), l’année 2014 se traduit par une légère augmentation : 621 111 accidents du travail ayant entraîné un arrêt de travail ou une incapacité permanente ont été enregistrés. Ce sont ainsi pas moins de 38.5 millions de journées de travail qui ont été perdues l’an dernier soit 155 000 équivalent temps plein.


Accidents du travail sur 10 ans

 

Derrière ces chiffres, la réalité est disparate selon les secteurs d’activité et la nature des risques concernés.

 

 

Ainsi, le secteur du BTP enregistre une baisse sensible du nombre d’AT (-3.8% entre 2013 et 2014), même s’il demeure l’un des secteurs d’activité les plus sinistrés, avec un indice de fréquence près du double de la moyenne.

En revanche, certaines activités de service enregistrent une forte augmentation de l’indice de fréquence d’AT, c’est le cas notamment du secteur de l’aide et des soins à la personne (% entre 2013 et 2014). Ce sont la manutention manuelle de personnes et les chutes de plain-pied et de hauteur qui sont à l’origine de la plus grande part de ces accidents du travail.

 

 

 

Tous secteurs d’activités confondus, les accidents du travail sont surtout dus à la manutention manuelle et aux chutes de plain-pied et de hauteur.

 

Une amélioration significative est également à relever du côté des accidents de trajet domicile- travail qui ont baissé de 6 617 sur un an (- 7% de l’indice de fréquence), du fait, notamment, d’un hiver doux et sans neige. Le coût économique et humain reste néanmoins très lourd : 281 salariés ont perdu la vie en 2014 lors d’un accident de trajet. Quant aux entreprises, elles se sont vues imputer 800 millions d’euros au titre des AT/MP. Au total, on ne dénombre pas moins de 86 746 accidents de trajet ayant entrainé un arrêt de travail ou une incapacité permanente.



Pour améliorer votre navigation sur notre site, nous utilisons des cookies.
En continuant votre visite, vous acceptez notre politique de cookies. Cliquez sur en savoir plus, pour paramétrer votre navigateur. En savoir plus Continuer